Cyril Scott – Celtic Fantasy

I had the pleasure to work with Schott Music on the editing of this valuable unknown piece for harp, which I have also recorded for my latest CD for Aparte to be released in May 2017.

Read More

Concert reviews

Nederlands Kamerorkest

Zwoel, hartstochtelijk en mysterieus: zo klinkt de harp in Debussy’s ‘Danse sacrée et Danse profane‘. Tenminste, als je met een soliste te maken hebt als Sandrine Chatron ………Haar transparante klankvorming verschafte Debussy een gouden randje. Balansproblemen waren er niet: de strijkerspartijen werden door de collega’s om haar heen met alle egards behandeld.

READ MORE …..

Frederike Berntsen

Trouw 14-02 2013
Sentito a Monfalcone, Sandrine Chatron e Elias Quartet

La freschezza e l’impronta personale che distinguono l’Elias quartet, fondato nel 1998 al Royal Collège di Manchester, stanno proprio nellássoluta fedlta al testo musicale.

Il repertorio francese nato a cavallo des XX secolo e spesso vittima del preconcetti sviluppatisi mlle epoche successive e del sophisticazioni inappropriate, ma le interpretazioni….

READ MORE ….. 

Dejan Bozovic

Il Gazettino 8-01 2014

CD reviews

Le monde fantastique de Caplet

Lorsqu’un disque présente des œuvres trop rarement jouées, voire jamais, et que de surcroît elles le sont magnifiquement, on ne peut que s’en féliciter…. Sandrine Chatron nous emmène dans un monde sonore magique et peu connu, bientôt indispensable, aux couleurs infinies. On ne peut que la remercier et l’en féliciter.

READ MORE …

Antoine Mignon

Classica 2005
Andre Caplet, harpe sauvage   

Dans l’ensemble des pièces proposées nous sommes loin de l’image éthérée, aérienne, voire diaphane de la harpe, Sandrine Chatron ne se contente pas de véhiculer les images convenues de grâce et de légèreté. Bien que le premier Divertissement de Caplet (« à la française ») soit empli d’élégance, à la manière des pièces pour clavecin de Couperin ou Rameau, le second (« à l’espagnole ») évoque par ses glissandi de pédale et ses notes répétées le rasguedo, cet accord rapide, sec et rêche typique de la guitare. Cette même dureté d’attaque, cette même véhémence se retrouvent dans le Conte Fantastique, avec un Quatuor Elias d’une remarquable homogénéité….

READ MORE …

Maximilien Kaprielian

ResMusica 19-04 2005
Classical CD of the week.

This enchanting disc is one to be enjoyed in tranquil moments. It conjures up the flavour of the salon of Marie-Antoinette, who counted music among her pleasures during the politically turbulent times at the court of her husband, Louis XVI.

Aside from her penchant for the serious operas of Gluck and for the lighter ones of Gretry, Marie-Antoinette liked to play and listen to chamber music, an attractive, varied range of which is enshrined in this programme.

READ MORE…

Geoffrey Norris

The Daily Telegraph 27-08 2009
Le charme et la grâce d’une grande dame de France        

Ce récital très intelligemment construit offre une variété extrême dans le choix des compositeurs et une unité par la tenue d’une élégance naturelle constante. La harpe Erard de 1799 est la reine de cet enregistrement, image sonore de Marie-Antoinette…..Toute la construction du programme, sous les doigts argentés de Sandrine Chatron, nous permet de ne pas quitter la sonorité délicatement perlée d’un instrument d’une douceur rare aussi à l’aise dans l’accompagnement harmonique racé que dans le chant le plus pur….

READ MORE….

Hubert Stoecklin

ResMusica -24-04-2009
Cast Light on a forgotten corner of French musical life

The starting point for this collection of salon pieces is the 1799 Érard harp, played exquisitely by Sandrine Chatron. Judging by the sound quality and the splendid photos in the sleeve notes, the harp was (and still is) a masterpiece of technical and musical invention….Highlights include the more substantial harp sonata by Jean-Baptiste Cardon . The playing is lush and delicate by turns, showcasing the technical possibilities of the Érard instrument. Equally beguiling is Les Folies d’Espagne by Francesco Petrini. A Spanish-flavoured tune with 12 variations, it perfectly conjures up the sense of the ‘exotic’ which must have delighted listeners at the French court

 READ MORE ….

John-Pierre Joyce

MusicWeb International
BOHUSLAV MARTINŮ -H.136 Ensemble Calliopée

L’Ensemble Calliopée dresse un portrait sensible et intelligent de la musique de chambre de Martinu. [Il] traduit toute la palette et l’intensité des nuances, donnant une épaisseur charnelle aux relents folkloriques du Finale […]

L’Ensemble Calliopée avec Frédéric Lagarde privilégient davantage les ruptures de climats que les Kocian avec Ivan Klansky, plus enclins à privilégier un legato post-brahmsien. Une fois encore les interprètes jouent avec une grande liberté de ton, s’appropriant ces sonorités délicatement épicées.

Stéphane Friedrich

Classica - mai 2009
LUCIEN DUROSOIR Jouvence  – Ensemble Calliopée

Les excellents solistes de l’Ensemble Calliopée rendent justice à cet inconnu [Lucien Durosoir] – qui ne l’est plus tout à fait – par leur précision, la qualité des sonorités et l’homogénéité des ensembles.

Jacques Bonnaure

CLASSICA septembre 2010
KRYŠTOF MAŘATKA Musique de chambre- Ensemble Calliopée

Les deux oeuvres présentent une musique inventive, raffinée, souvent pointilliste et par conséquent d’une clarté extrême. Elles sont remarquablement interprétées par les musiciens de l’Ensemble Calliopée.

PIZZICATO

juin 2012
BOHUSLAV MARTINŮ , Prague, Paris, New York

L’enregistrement de l’ensemble Calliopée reparcourt en abrégé — et en musique — son itinéraire, de Prague, la ville de ses premières études, à New York, où il s’exile pendant la Seconde Guerre mondiale, pour échapper aux nazis…. A Prague, où il découvre adolescent la musique de Debussy et en reste marqué à vie, Martinu compose ses premières oeuvres de musique de chambre ; la harpe y mène le jeu — brillant et sensuel, ici, sous le toucher inspiré de Sandrine Chatron.

READ MORE …..

Gilles Macassar

Telerama 26-05 2015
BOHUSLAV MARTINŮ Prague, Paris, New-York- Ensemble

Quelle chance ont les Trois mélodrames lyriques ainsi que la version authentique et complète de La Revue de Cuisine d’être servis avec le plus parfait accomplissement dès leur première gravure ! (…) Un album aussi intelligemment conçu devient une référence indispensable pour élargir la connaissance d’une époque, tant par le vaste panorama qu’il brosse de la production du compositeur que par son interprétation en tous points idéale.

Sylviane Falcinelli

BLOG
OMBRES ET LUMIERES – Ensemble Calliopée

Throughout the disc, I was impressed by the commitment and musicality of the members of Ensemble Calliopée. This is fine ensemble playing from a group who have proved their enduring interest in this music by being the resident ensemble at the Museum of the Great War at Meaux.

READ MORE ….

Nick Barnard

Music Web International (UK) - juin 2016
CHANT DE GUERRE –  Ensemble Double Expression

Le label Hortus poursuit inlassablement sa grande anthologie sur les musiciens et la grande guerre en explorant ici encore des répertoires rares, parfois inédits et souvent injustement méconnus…..De surprise en surprise, de découverte en découverte, ce tome XI, admirablement porté par l’ensemble Double Expression, est à la hauteur des exigences de cette très belle collection auxquelles les éditions Hortus nous ont habitués.

READ MORE …

Christophe Bernard

Utmisol 2015
RICARDO NILLNI – Hélices

Né à Buenos Aires, Ricardo Nillni retrouve un peu de la richesse et de la complexité des rythmes de son Argentine natale pour les six compositions de son album « Hélices », à moins que Gérard Grisey et Franco Donatoni – deux de ses anciens professeurs – ne lui aient insufflé le don de communiquer à ses instruments un art sonore le plus volatil possible…Musique discrète ? Oui, à la manière d’un impétueux songe surréaliste, aussi « instable et mouvant » (Nillni) que les textures de son somptueux “Double concerto” pour harpe, violoncelle et 14 musiciens – restituées avec luxe par les solistes Sandrine Chatron et Descharmes, associés à l’Ensemble Fa.

READ MORE …

Franck Mallet

Muzikzen - 15 janvier 2017

Articles & Interviews

In gesprek met Sandrine Chatron

Sandrine, zeven jaar in Nederland! Wat vind je tot nu toe van het leven hier? Voel je je hier al thuis?
Het is echt goed toeven in Nederland! Amsterdam is een zeer internationale en cultureel rijke stad, Nederlanders zijn open en goed in talen en ik heb veel interessante mensen ontmoet hier. Ik voelde me lang alsof ik op vakantie was als ik op mijn fiets naar werk ging en ik geniet ervan dat men hier dicht bij de natuur staat. Toch voel ik me nog niet altijd thuis hier, ik moet toegeven dat ik het Franse eten en soms ook het klimaat mis.

READ MORE …..

Joukelin Sizoo

Zomer bulletin 2016 I Nederlandse Harp Vereniging